C’est quoi un lumbago : explications ?

À tout âge, il est possible de souffrir de mal de dos. Le mal de dos le plus récurrent est le lumbago surtout observé chez les personnes âgées de plus de 30 ans. Ce traumatisme passager est très souvent la conséquence d’un effort mal calculé. Découvrez de manière détaillée dans cet article, qu’est-ce qu’un lumbago.

Le lumbago : définition et symptômes

Un lumbago encore appelé lombalgie aiguë est l’expression utilisée pour désigner une douleur dans le bas du dos. Plus explicitement, il s’agit d’un blocage de la colonne vertébrale au ras de la zone lombaire. Ce blocage survient le plus souvent après une rotation excessive ou un mouvement brusque.

A lire en complément : Comment accéder à la formation d’aide-soignant (e) ?

Communément appelé le tour de reins, le lumbago est une affection musculaire n’ayant aucun rapport avec les reins. Elle se manifeste par une douleur souvent intense qui dure quelques jours ou quelques semaines. L’intensité de la douleur n’a aucun lien avec la gravité du lumbago.

L’apparition de la douleur est brutale et peut être accompagnée d’une sensation de craquement. Un blocage imposant de rester allongé est également un symptôme du lumbago. Cette affection est bénigne, cependant lorsqu’elle s’accompagne d’autres malaises il faudra consulter votre médecin.

A lire en complément : Comment affiner les pieds larges ?

Quelques causes et facteurs de risques du lumbago

Les causes pouvant expliquer le blocage musculaire au niveau des lombaires sont multiples. le lumbago peut être dû à un manque d’exercice physique ou l’adoption prolongée de mauvaises positions. Un faux mouvement ou la prise d’un poids lourd en ayant le dos courbé peut exposer à un lumbago.

Toutefois, certaines activités professionnelles exposent aux douleurs lombaires car elles demandent un travail physique exigeant. La sédentarité, le stress, l’excès de poids et l’âge sont des facteurs de risque qui favorisent l’apparition d’une lombalgie aiguë. Les chutes et la méconnaissance des gestes adéquats protégeant le dos sont aussi des facteurs de risque.

Quel traitement pour un lumbago ?

Bien que le fait de s’allonger sur le dos soulage un peu la douleur, cette pratique n’est pas recommandée. Il est préférable de continuer à faire fonctionner les muscles et de les étirer doucement en évitant de réveiller la douleur. La reprise de vos activités est donc idéale pour rétablir votre fonction musculaire.

Vous pouvez également prendre sous prescription d’un médecin des antalgiques contre la douleur. Le traitement médical peut s’accompagner de myorelaxants afin de relâcher les muscles et d’anti-inflammatoires. Néanmoins, l’acupuncture, l’étiopathie, l’ostéopathie et l’aromathérapie sont des traitements naturels en cas de lumbago.