C’est quoi un broker MQTT ?

Le broker MQTT est l’un des protocoles les plus exploités par les objets connectés. Pour communiquer entre deux machines, le broker sert de canal de transmission pour les messages. Il permet donc aux clients d’échanger des messages. Découvrez son fonctionnement dans les lignes à suivre.

Que savoir sur le broker MQTT ?

MQTT vient du sigle Message Quering Telemetry Transport, qui est un protocole open source de messagerie. Il permet de communiquer de façon non continue entre deux machines distantes utilisant différentes technologies. On parle de communication M2M. Cette technologie est de plus en plus utilisée entre les objets connectés.

A lire également : Qu’est-ce qu’un pseudo et comment le choisir ?

Le broker MQTT sert de relais pour transmettre les messages des éditeurs aux abonnés. C’est le serveur avec lequel les clients échangent. Il n’est de ce fait pas possible à deux clients de communiquer entre eux sans prendre par le broker, car il joue le rôle de régulateur du système.

Comment marche le broker MQTT ?

Lire également : C'est quoi ARC HDMI ?

Une technologie devenue standard, le fonctionnement du broker MQTT est similaire à celui d’un service de messagerie Push/suscribe. C’est-à-dire, qu’il y a un éditeur qui émet des messages et un abonné qui en reçoit. Tous les clients qui souhaitent envoyer un message doivent se connecter au serveur principal.

Le broker MQTT repose sur un protocole de messagerie TCP/IP. Les coordonnées des utilisateurs sont enregistrées par le broker qui s’en sert continuellement jusqu’à son arrêt par le client. Pour exécuter une tâche, le broker passe par quatre phases (connexion, authentification, communication et terminaison). Lors de la première phase, c’est-à-dire celle de la connexion, le client utilise un port standard ou personnalisé pour joindre les opérateurs du broker.

Les ports standards généralement utilisés sont 1883 et 8 883. Ensuite, la phase d’authentification s’effectue lors de la connexion par la validation du serveur par le client. Cette authentification est assurée par les brokers grâce à leurs certificats SSL/TLS. Pour y parvenir, le client envoie CONNECT contenant ses coordonnées (nom d’utilisateur, mot de passe, identifiant) au broker qui répond par CONNACK. Après réception de cette notification, vous saurez si la connexion est établie ou rejetée.

Le client utilise des messages PUBLISH contenant le sujet et la charge utile pour envoyer les messages. Les messages SUBSCRIBE et UNSUSCRIBE sont utilisés respectivement pour s’abonner et se désabonner.

Quand le client les envoie, le système répondra respectivement par SUBACK et UNSUBACK. D’autre part, pour s’assurer que la connexion est établie, les clients actifs peuvent envoyer périodiquement un message PINGREQ auquel le serveur répond par un PINGRESP. Pour se déconnecter, le client envoie un message DISCONNECT.

Vous savez désormais ce que c’est qu’un broker MQTT.

 

Quels sont les avantages d’utiliser un broker MQTT ?

Maintenant que nous avons vu le fonctionnement du broker MQTT, voyons quels sont ses avantages. Les avantages de l’utilisation d’un broker MQTT sont nombreux et diversifiés.

Tout d’abord, le protocole MQTT est un outil très simple à utiliser grâce à sa légèreté, il dispose aussi de nombreux types de clients. Pensez à bien évaluer les ressources de la machine en question. Effectivement, lorsqu’un message arrive chez un client abonné à un certain type de message via certains sujets uniquement associés à celui-ci, alors il n’est délivré que si nécessaire par rapport aux autres utilisateurs ayant effectué leur souscription selon leurs propres critères.

Cette technologie permet d’optimiser la gestion des dispositifs IoT et de rendre l’ensemble plus efficace. Les clients n’ont pas besoin d’avoir une grande capacité pour récupérer les données ou pour pouvoir communiquer avec le serveur central MQTT. Cela leur permet donc de réduire la consommation d’énergie et ainsi éliminer certains facteurs liés à l’environnement dans lequel ils se trouvent.

Les avantages offerts par un broker MQTT sont multiples que ce soit en termes de sécurité, de simplicité ou encore d’efficacité opérationnelle. Pensez à bien penser aux utilisateurs souhaitant optimiser leurs interactions sur leur réseau Internet of Things.

Comment choisir le meilleur broker MQTT pour votre projet ?

Maintenant que nous avons vu comment fonctionne un broker MQTT, il faut bien étudier les différentes options avant de résilier son contrat et faire ses choix pour éviter tout dépassement budgétaire inutile.

Un autre point important dans le choix du meilleur broker MQTT pour votre projet concerne sa scalabilité. Le système doit pouvoir s’adapter aux besoins évolutifs du projet afin qu’il puisse continuer à répondre aux exigences sans ralentissement ni interruption majeure pendant toute sa durée.

Il faut examiner les services fournis par chaque fournisseur potentiel en vue d’une collaboration optimale avec vos équipes dédiées spécifiquement à la sécurité informatique. Il faut lire les commentaires et évaluations des clients existants pour avoir une idée de l’expérience utilisateur.

Choisir le meilleur broker MQTT pour son projet nécessite une réflexion approfondie qui tient compte des différents critères pour trouver celui qui correspondra le mieux aux besoins spécifiques du projet.

Les fonctionnalités clés d’un broker MQTT pour une communication IoT efficace

Pour une communication IoT efficace, le choix du meilleur broker MQTT est essentiel. Voici les fonctionnalités clés à prendre en compte lors de la sélection d’un broker :

Cette fonctionnalité permet de garantir que les messages sont livrés avec la qualité et le niveau requis par l’application. En cas d’interruption momentanée ou temporaire du réseau, le niveau de qualité doit être rétabli dès que possible.

Toute communication sur un réseau est exposée aux risques potentiels tels que les attaques informatiques qui peuvent causer des dommages considérables. Il faut donc tenir compte des différentes mesures pour assurer la sécurité des données transmises, telles que l’authentification et l’autorisation.

Cette fonctionnalité permet au broker MQTT de gérer toutes les connexions actives entre clients et broker afin qu’il puisse identifier rapidement toute perte ou interruption anormale dans ces mêmes connexions.

Cette option permet au Broker MQTT de stocker tous ses messages publiés jusqu’à ce qu’ils soient récupérés par un abonné approprié. Cela évite généralement une perte importante d’informations importantes dans certaines situations critiques liées notamment à la supervision industrielle.

L’API permet aux développeurs d’accéder aux fonctionnalités du broker MQTT sans avoir besoin d’être des experts dans le domaine. L’intégration facile de l’API avec un logiciel tiers est donc une fonctionnalité cruciale.

Ce sont donc les principales fonctionnalités clés à prendre en compte lors de la sélection du meilleur broker MQTT. Les entreprises doivent choisir soigneusement car un mauvais choix peut entraîner des erreurs coûteuses et endommager gravement leur application IoT.

Les différences entre un broker MQTT open-source et un broker MQTT commercial

Lorsqu’il s’agit de choisir un broker MQTT pour leur projet IoT, les entreprises ont le choix entre des solutions open-source et commerciales. Voici une comparaison des différenciations clés entre ces deux types de brokers.

La principale différence est évidemment le coût. Les brokers MQTT open-source, comme Mosquitto ou EMQ X, sont gratuits à télécharger et utilisables gratuitement sans frais cachés. D’un autre côté, les brokers MQTT commerciaux, tels que HiveMQ ou IBM Watson IoT Platform, peuvent varier considérablement en fonctionnalités et en prix.

Les brokers MQTT open-source proposent généralement l’ensemble standard de fonctionnalités telles que la gestion QoS (Qualité de Service) ou encore la rétention des messages MQTT tandis que les brokers commerciaux offrent souvent plus de flexibilité avec des options personnalisées adaptées aux besoins spécifiques du client.

Les clients qui cherchent simplement une solution plug-and-play peuvent opter pour les solutions commerciales car elles incluent souvent plusieurs services intégrés tels que la création d’applications mobiles sur mesure et aussi un support technique personnalisé tandis qu’un broker open-source ne propose pas toujours cette option mais permettra au développeur d’avoir davantage d’autonomie dans sa programmation.

Malgré leurs avantages respectifs, chacun présente aussi ses limites : par exemple, un Broker Commercial peut être trop complexe ou trop cher pour une petite entreprise tandis qu’un Broker open-source peut souffrir d’une communauté moins active et donc être plus difficile à maintenir.

La décision de choisir un broker MQTT commercial ou open-source dépend des besoins spécifiques du projet. Pensez à bien prendre en compte les coûts, les fonctionnalités disponibles ainsi que le niveau de personnalisation qui convient le mieux à l’entreprise.