Comment éviter les varices aux jambes ?

Plusieurs personnes souffrent des varices, soit 30 à 40 % de la population. Ces varices très fines, encore appelées télangiectasies, peuvent être considérées comme bénignes. Elles présentent pour la plupart des problèmes d’ordre esthétique, mais peuvent facilement empirer et nécessiter une intervention chirurgicale en urgence. Découvrez à travers ce billet les différents moyens pouvant vous permettre d’éviter les varices aux jambes.

Qu’est-ce qu’une varice ?

Les varices sont des veines qui peuvent entraîner une mauvaise circulation du sang. Lorsqu’elles deviennent plus défectueuses, elles se dilatent et deviennent visibles. Vu que ces veines sont endommagées, elles n’arrivent plus à assurer leur fonction qui consiste à ramener le sang vers le cœur.

A lire en complément : La téléconsultation psychologique : un soutien essentiel à portée de main

Ce qui n’est sans doute pas sans conséquence. Il en résulte alors, des sensations de jambes lourdes, la modification de la couleur de la peau, et parfois même l’ulcère.

Que faire pour éviter les varices ?

Plusieurs facteurs sont à la base de l’apparition des varices comme la grossesse, l’obésité, la vieillesse, la sédentarité et bien d’autres encore. Pour éviter et prévenir les varices, différents moyens peuvent être employés.

A découvrir également : À partir de quel âge peut survenir un kyste mammaire ?

Ne restez pas immobile

Lorsque vous bougez beaucoup, les veines se contractent mieux et facilitent ainsi l’envoi du sang vers le haut du corps. Vous pourrez faire des activités sportives telles que le vélo, la marche ou encore la natation. Étirez-vous, mangez et bougez vos pieds le plus possible. Il est conseillé de surélever les jambes et d’éviter au maximum de les croiser, car la pression dans vos veines pourrait très vite augmenter.

Veillez le plus possible à votre alimentation

Les personnes en surpoids sont plus exposées aux risques de varices. Pour cela, il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée pour éviter l’excès de sel et ainsi favoriser le développement d’œdème pour une meilleure rétention d’eau.

La chaleur

L’exposition au soleil durant de longues heures, les saunas ou encore l’utilisation d’eau excessivement chaude peuvent favoriser les varices chez un individu. Il est donc conseillé d’éviter le plus possible, tout ce qui a rapport avec la chaleur.

Le choix des vêtements

Lorsque les vêtements sont trop serrés, la circulation veineuse est limitée et les varices apparaissent par la suite. Optez pour des chaussettes ou des pantalons amples qui vous permettront d’être à l’aise. Privilégiez de petits talons pour mieux travailler vos mollets. Les chaussures trop hautes ou trop plates rendent difficile la circulation du sang.

Faites varier vos postures

Quelle que soit la posture que vous adoptez, il est important de la faire varier. Ne restez ni assis, ni debout pendant des heures. Lorsque votre travail vous oblige à rester debout tout au long de la journée, il est important de penser à vous étirer de temps à autre.

Vous pouvez bouger ou vous asseoir également pour mieux stimuler la circulation sanguine. Pour ceux qui travaillent en posture assise durant des heures, évitez de croiser vos jambes ou de pencher votre buste vers l’avant durant des heures.

Les facteurs de risque de l’apparition des varices

Les facteurs de risque qui augmentent la probabilité d’apparition des varices aux jambes sont nombreux. Le principal facteur est l’âge, car les veines ont tendance à perdre leur élasticité et leur tonicité avec le temps. Certains comportements et modes de vie peuvent aussi favoriser l’apparition des varices.

Le sédentarisme, par exemple, peut causer une circulation sanguine déficiente dans les membres inférieurs, ce qui augmente la pression sur les veines. Les personnes qui passent beaucoup de temps assises ou debout sont plus sujettes aux varices que celles qui bougent régulièrement.

L’obésité est un autre facteur de risque important pour les problèmes veineux. Les personnes en surpoids ont une pression accrue sur leurs vaisseaux sanguins et cela affecte négativement leur système circulatoire.

Les femmes enceintes sont aussi plus susceptibles d’avoir des varices aux jambes. Pendant la grossesse, le corps subit plusieurs changements hormonaux importants qui peuvent affaiblir les parois veineuses et ralentir la circulation sanguine.

La génétique joue aussi un rôle clé dans l’apparition des varices : si vous avez des antécédents familiaux de cette condition, vos chances d’en souffrir sont plus élevées.

Il existe certainement une composante liée au mode de vie. Fumer ou consommer trop d’alcool peut aussi contribuer au développement des varices aux jambes.

Vous devez adopter des habitudes de vie saines pour réduire le risque d’apparition des varices aux jambes.

Les traitements disponibles pour les varices

Si vous avez déjà des varices aux jambes, il existe plusieurs traitements disponibles pour réduire leur apparence et soulager les symptômes désagréables. La plupart de ces traitements sont non invasifs, ce qui signifie qu’ils ne nécessitent pas une chirurgie lourde ou un temps de récupération prolongé.

Le traitement habituel est la compression veineuse : le port d’un bas de contention permet de maintenir une pression sur les veines et ainsi faciliter la circulation sanguine. Cette méthode est souvent utilisée comme première ligne de défense contre les varices.

Un autre traitement efficace pour les petites varices est l’injection sclérothérapie. Ce procédé consiste à injecter une solution dans la veine malade qui va durcir celle-ci et provoquer sa fermeture progressive. Les avantages sont nombreux : pas besoin d’anesthésie, intervention rapide en consultation externe (20 minutes), peu d’effets indésirables, absence d’arrêt de travail…

Pour des cas plus sévères, on peut utiliser une technique appelée ablation thermique par radiofréquence. C’est un procédé médical sûr et minimalement invasif qui utilise la chaleur pour sceller la veine atteinte sans avoir recours à une opération chirurgicale majeure.

Dans certains cas très graves où tous les autres traitements ont échoué ou n’ont donné que des résultats insuffisants, il reste toujours possible d’avoir recours à un acte chirurgical : la phlébectomie. Cette intervention consiste à retirer complètement les veines variqueuses à l’aide d’une petite incision, sous anesthésie locale ou générale. Cette technique est réservée aux cas extrêmes car elle peut causer des douleurs post-opératoires et nécessite un temps de récupération plus long.

Il existe donc plusieurs options pour traiter les varices aux jambes. Il faut consulter un professionnel médical avant toute décision afin qu’il puisse déterminer le traitement approprié en fonction du stade et de la gravité des symptômes.