La mode écologique : voici quelques tendances à suivre de près

Avant, lorsque l’on parlait de mode, on pensait directement aux belles couvertures de magazines et aux acteurs hollywoodiens. Mais aujourd’hui, quand on en parle, on pense tout de suite au réchauffement climatique. L’industrie de la mode produit en effet une grosse part de la pollution humaine à tel point qu’elle est souvent pointée du doigt. Ainsi, de plus en plus de consommateurs cherchent aujourd’hui des moyens de consommer autrement. Alors, existe-t-il des moyens écologiques de consommer la mode ? Voici quelques suggestions qui vont certainement en intéresser plus d’un.

Éviter le gaspillage

Il y a un hic dans la façon dont nous consommons aujourd’hui, ou en tout cas, il n’y a pas si longtemps. Le fait est qu’on avait tendance à accumuler, puis à jeter et à accumuler à nouveau. Ce mode de consommation est tout simplement irresponsable. Ce n’est qu’aujourd’hui qu’on a compris qu’il ne faut pas jeter. Il faut éviter le gaspillage.

A lire aussi : Le confort absolu : les baskets les plus confortables de tous les temps

En effet, dans tous les aspects de la vie, le gaspillage est une action qui fait du mal à notre planète. Chaque produit que nous jetons représente une nouvelle demande en matière première et, souvent, une extraction dans les entrailles de la Terre. L’industrie de la mode n’échappe pas à cette règle.

En effet, étant donné que les tendances changent chaque saison, on a cette habitude de jeter nos anciens vêtements pour acheter de nouvelles. C’est une pratique qu’il faudrait absolument arrêter puisque chaque vêtement jeté va salir la planète d’une manière ou d’une autre.

A lire aussi : Top Accessoires Mode Homme 2023

Pour rester au top de la tendance, optez plutôt pour de la mode intemporelle. Ainsi, plusieurs années après, vous n’aurez pas l’impression d’être ringard. Par la même occasion, vous évitez la demande de nouvelles matières premières, de déplacement et d’énergie. Chaque étape de la fabrication d’un vêtement fait mal à l’environnement, de l’extraction des matières à la livraison finale.

Choisir la bonne période pour acheter

Aujourd’hui, rien qu’en choisissant la bonne période pour acheter, pour participer également au green fashion. Il est important de savoir que les grands industriels n’arrivent pas toujours à écouler tout leur stock. Si tel est le cas, les vêtements sont donnés, jetés ou brûlés. À l’exception de la première, les deux dernières actions sont particulièrement polluantes. D’où l’important de prendre sa part de responsabilité.

Avant de décider de se débarrasser de leur stock restant, les industriels vont faire un dernier appel de déstockage. C’est à cette période qu’il faudra intervenir, évitant ainsi les catastrophes écologiques qui peuvent en découler. En achetant pendant les déstockages, vous empêchez les industrielles de jeter ou de brûler. C’est du gaspillage polluant.

Acheter d’occasion

On peut aussi s’habiller respectueusement en optant pour le marché d’occasion. Encore peu exploitée en France, la mode d’occasion est pourtant une manière à la fois économique et écologique de suivre la tendance. Vous évitez ainsi le gaspillage tout en achetant des pièces rares à bas prix.

Même l’industrie de la joaillerie s’y est mise. Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’acheter des bijoux d’occasion. Si vous cliquez ici, vous découvrirez que le marché de la bijouterie d’occasion est déjà bien lancé et les catalogues sont plutôt remplis.

Privilégier le marché local

Enfin, la dernière suggestion que nous pouvons faire c’est de consommer localement. Il est important de savoir qu’une grosse partie des émissions carbone de l’industrie de la mode vient du transport. En achetant vos vêtements et accessoires de mode sur le marché local, vous réduisez le besoin en déplacement. Vous contribuez ainsi à réduire l’impact carbone de l’industrie.