Mon enfant a une verrue plantaire : que faire ?

verrue plantaire

La verrue plantaire peut se confondre à s’y méprendre à d’autres affections de la peau. Heureusement, il est facile de l’identifier grâce à ses petits points noirs distinctifs. En tant que parent, vous pourriez être inquiet de l’apparition d’une telle excroissance au niveau de la plante du pied de votre enfant. Votre réflexe sera donc de chercher comment l’en débarrasser. Voici dans ce guide quelques astuces pour y arriver.

Qu’est-ce que la verrue plantaire ?

La verrue plantaire est une excroissance localisée au niveau de la plante du pied. Elle peut facilement se confondre à des durillons ou même à des cors. Toutefois, elle possède un trait caractéristique qui lui est propre : de petits points noirs.

A lire en complément : Quelles sont les règles d'accessibilité ?

Il est utile de connaître cette distinction afin de bien orienter le traitement en cas de besoin. Le virus à la base de la verrue plantaire est de la famille des papillomavirus, ce qui rend l’affection plus ou moins contagieuse.

Néanmoins, il faut nécessairement une porte d’entrée au virus. La contagion se réalisera dans le cas où l’enfant aurait une entaille, une blessure ou une ampoule au pied. Cela facilite l’entrée du virus dans son organisme. Lorsque votre enfant est infecté, il ne s’agit pas d’un cas si isolé.

A découvrir également : Benjamin Baroche (Profilage) : biographie de l'acteur Français

Les adolescents les plus exposés sont ceux âgés de 10 à 14 ans. De même, jusqu’à 10 % de la population en souffre. Bien qu’elle soit contagieuse, la verrue plantaire ne risque pas de détériorer l’état de santé de votre enfant. Toutefois, elle peut être douloureuse. Là encore, ce sont les verrues uniques qui font généralement mal.

Ce type de verrue plantaire se caractérise par un épaississement localisé de la peau avec de petits points noirs à son centre. Ces derniers sont des vaisseaux sanguins et peuvent donc saigner. Cela explique la douleur ressentie.

Par contre, les verrues multiples vont se présenter sous forme de plaque et seront moins douloureuses. Mais dans chaque cas, plus la verrue s’ancre dans la chair, plus elle fera mal.

Comment se débarrasser d’une verrue plantaire ?

verrue plantaire

Dans la plupart des cas, il ne sera pas nécessaire de vous inquiéter pour une verrue plantaire surtout quand elle n’est pas douloureuse. Elle finit par disparaître d’elle-même. Cependant, si l’enfant se plaint de douleurs, il faudra agir.

Utilisez une pommade à base d’acide salicylique

Dans votre démarche de traitement d’une verrue plantaire, les pommades à base d’acide salicylique seront de bons choix. Elles sont en vente libre en pharmacie, ce qui en facilite l’accès. Pour l’utilisation, vous devez faire usage d’une lime en carton pour nettoyer la surface de l’excroissance. Assurez-vous que cette lime ne soit plus utilisée au risque de répandre le virus.

Dès que la surface est propre, circoncisez l’envergure de la verrue plantaire avec un vernis. Cela vous permettra de bien protéger la peau autour de la verrue, car les pommades utilisées sont caustiques. L’application est indolore et exposera rarement votre enfant à des effets secondaires.

Utilisez une éponge de cryothérapie

En dehors des pommades fortement dosées en acide salicylique, vous pouvez également vous tourner vers la cryothérapie. Il s’agit d’une technique utilisant le grand froid pour venir à bout des virus impliqués.

Les produits utiles au traitement peuvent se présenter en éponge ou en mousse que vous appliquerez sur la verrue plantaire sur une quarantaine de secondes. Toutefois, cette méthode présente un inconvénient. En appliquant l’éponge ou la mousse, la température peut baisser jusqu’à -50 °C, ce qui entraîne des brûlures par le froid.

Cette méthode n’est à utiliser qu’en dernier recours. De même, les chances qu’elle fonctionne sont réduites si la verrue plantaire est trop importante.

Utilisez du bicarbonate de sodium

Bien que l’efficacité ne soit pas scientifiquement prouvée, l’utilisation du bicarbonate de sodium fait partie des recettes de grand-mère. Il faudra y ajouter de l’eau et obtenir une pâte qui sera appliquée sur la verrue. Avant cette application, il faudra néanmoins gratter la surface de la verrue pour optimiser les effets de l’application.

Consultez un dermatologue

Dans le cas où aucune des méthodes précédentes ne fonctionnerait, vous pourrez consulter un dermatologue qui se chargera de traiter convenablement votre enfant.

Vous savez désormais ce qu’il faut faire quand votre enfant à une verrue plantaire.

Les méthodes naturelles pour traiter une verrue plantaire

Si vous êtes adepte des traitements naturels, sachez qu’il existe plusieurs méthodes pour traiter une verrue plantaire. Voici quelques astuces que vous pouvez essayer à la maison.

Le vinaigre de cidre est réputé pour ses propriétés antifongiques et antibactériennes. Il peut aussi être utilisé pour lutter contre les verrues plantaires. Pour cela, il suffit d’imbiber un coton de vinaigre de cidre et de le poser sur la verrue en le maintenant avec un bandage adhésif pendant toute la nuit. Répétez cette opération tous les soirs jusqu’à ce que la verrue disparaisse.

L’huile essentielle d’arbre à thé est connue pour ses vertus antivirales et anti-inflammatoires. Appliquez une goutte pure ou diluée dans une huile végétale (comme l’huile d’amande douce) directement sur la verrue 2 fois par jour jusqu’à son élimination complète.

L’ail cru, grâce à ses propriétés antivirales, peut aider dans le traitement des verrues plantaires. Écrasez une gousse d’ail frais et appliquez-la directement sur la zone affectée avant de couvrir avec un pansement ou du ruban hypoallergénique durant toute la nuit pendant 1 semaine environ.

Le jus de citron est riche en acides alpha-hydroxy qui peuvent aider à éliminer les cellules mortes et à réduire l’apparence des verrues plantaires. Appliquez du jus de citron sur la verrue 2 fois par jour, en couvrant avec un bandage adhésif jusqu’à ce qu’elle disparaisse.

Les feuilles d’aloe vera ont une action antivirale et anti-inflammatoire qui peut soulager la douleur et traiter les verrues plantaires. Coupez une feuille fraîche d’aloe vera, extrayez le gel intérieur et appliquez-le directement sur la verrue avant de recouvrir avec un pansement durant toute la nuit.

Bien que ces méthodes naturelles puissent être efficaces pour traiter certains cas de verrue plantaire, vous devez rappeler que chaque enfant étant différent, vous devez toujours faire preuve d’une grande prudence lorsqu’il s’agit du traitement des affections cutanées. Vous devez consulter votre dermatologue si aucune amélioration n’est visible au bout d’un mois ou si elle devient plus importante ou plus volumineuse après quelques semaines.

Quand consulter un professionnel de santé pour une verrue plantaire ?

Si votre enfant présente une verrue plantaire qui persiste malgré les traitements à domicile, pensez à bien consulter un professionnel de la santé.

Le dermatologue est le spécialiste des troubles cutanés. Il examinera la verrue pour déterminer son type et sa gravité. Il peut aussi effectuer des tests pour déceler d’éventuelles infections bactériennes ou fongiques associées à la verrue. En fonction des résultats, il vous proposera un traitement approprié.

La cryothérapie consiste à utiliser de l’azote liquide très froid (-196°C) pour congeler et tuer les cellules infectées par le virus responsable de la verrue plantaire.

Les produits caustiques sont utilisés depuis longtemps dans le traitement des verrues plantaires. Ils agissent en dissolvant progressivement les couches superficielles de la peau atteinte jusqu’à ce que toute trace du virus soit éliminée.

Le curetage implique l’utilisation d’un instrument appelé ‘curette’ pour gratter ou couper physiquement la partie supérieure de la verrue avant que sa racine ne soit enlevée lors d’une intervention chirurgicale mineure.

Il existe aussi certaines méthodes plus avancées qu’il faut considérer selon chaque cas particulier, telles que :

• L’exérèse chirurgicale : dans ce cas, un dermatologue ou un podiatre enlève la verrue à l’aide d’un bistouri.

• L’électrochirurgie : cette technique utilise une aiguille électrique pour brûler la verrue. Cette méthode est souvent utilisée pour les verrues tenaces et particulièrement profondément ancrées dans le pied de l’enfant.

Il est capital de noter que bien que ces procédures soient efficaces, elles peuvent être accompagnées de douleur et d’inconfort. Il faut aussi souligner qu’il existe des risques d’infection croisée lorsqu’une personne marche pieds nus sur une surface où se trouvent des particules virales.

Chaque enfant étant différent, il est impératif de consulter un professionnel de la santé avant toute décision concernant le traitement médical approprié. La prévention demeure toujours le meilleur remède contre une infection cutanée. Enseignez à votre enfant à éviter les surfaces communes comme les piscines publiques sans chaussures protectrices ou chaussettes et encouragez-le aussi à ne pas partager ses affaires personnelles avec qui que ce soit.