Pourquoi je touche que 497 euros de RSA ?

Le Revenu de Solidarité Active est une prime à laquelle peuvent profiter les personnes ayant des ressources financières assez faibles. Certains pour cette prime sont à plus de 1000 euros tandis que d’autres sont toujours bloqués à percevoir 497 euros. Vous faites partie de ceux qui perçoivent le salaire minimal de la RSA et vous cherchez à savoir pourquoi ? Notre article ne devrait donc pas vous déplaire.

Quelles sont les conditions requises pour percevoir un Revenu de Solidarité Actif ?

Les critères de perception de la RSA sont relativement nombreux. L’âge du concerné, sa nationalité ainsi que c’est revenu mensuel sont mis en cause. Avant tout, vous devez être résidant sur le territoire français. Notez aussi que les citoyens français voulant bénéficier de la RSA doivent habiter de façon permanente et surtout éviter les séjours excédant 3 mois à l’extérieur.

A découvrir également : Popeck (Judka Herpstu) : biographie de l'humoriste et acteur français

Les allochtones quant à eux doivent avoir résidé sur le territoire français depuis plus de 5 ans au moins. L’âge minimum pour percevoir la prime est de 25 ans. Mais des cas exceptionnels peuvent vous en faire bénéficier dès l’âge de 18 ans. Vous avez peut-être un enfant à charge, un futur bébé ou encore vous déjà à votre propre charge et dûment salarié. Toutefois, vous devez être en mesure de justifier les arguments ci-dessus fournit. Vous ne pouvez donc bénéficier de la prime de RSA que si vous êtes un parent isolé. Même étant étudiant, vous ne pouvez le percevoir que si vous avez n’avez pas un revenu d’activité minimum de 500 euros pour chaque trimestre.

Comment calculer sa prime de revenu Revenu de Solidarité Actif ?

Si vous le désirez, vous pouvez parfaitement calculer par vous-même la prime à recevoir comme RSA. Cette dernière n’est rien d’autre que la somme du revenu du foyer et des aides au logement qu’on apporte. Ensuite, on soustrait le résultat trouvé du prix minimal déterminé au préalable. Ce dernier n’est rien d’autre que la somme forfaitaire lié à la situation familiale. On la fixe généralement en fonction du nombre de personnes qui composent le foyer. On doit pertinemment veiller à ce que la somme obtenue ne soit pas négative. En d’autres termes, la personne concernée par la RSA n’est pas éligible. Elle ne percevra donc aucune prime.

Lire également : Qui accepte les chèques Cadhoc ?

Quel montant peut-on envisager de percevoir en fonction de la composition de sa famille ?

Le critère principal dont dépend la RSA se trouve être la composition de la famille ainsi que les revenus mensuels de chaque membre. Une personne vivant seule et étant au chômage est payé 497,50 euros pour sa RSA puisque le montant forfaitaire dans ce cas revient à 565,34 euros. Celui des aides au logement revient à 67,84 euros pour cette même personne. Vu qu’elle est sans emploi, ses revenus sont donc nuls. Après les calculs, elle percevra alors 497,50 euros comme RSA, c’est la prime minimale pour toute personne éligible par la RSA.

Pour un couple sans enfant le montant forfaitaire s’élève à 848,02 euros vu qu’ils sont deux. L’aide au logement coûtera 135,68 euros. Le couple touchera donc un RSA de 712,34 euros.

Dans le cas où le couple possède au moins deux enfants, la prime de RSA pourrait leur revenir à 1.156,96 euros après calcul. La somme de RSA perçu par chaque personne est donc relative à sa situation matrimoniale. C’est donc au célibataire sans emplois de percevoir 497, 59 euros comme RSA. Éventuellement, il est possible de calculer la prime pour les jeunes parents isolés ou les individus dans des cas particuliers.

Quel est le montant maximal qu’on peut envisager de percevoir pour le revenu de solidarité active ? 

Dans tous les cas, une prime maximale à percevoir est envisageable. Par exemple, un couple sans enfant ne peut bénéficier de plus de 2 693,43 € pour les salaires trimestriels correspondant. Ce montant maximal équivaut au triple du montant du RSA du couple. De la même manière que les couples avec au moins deux enfants ont également un montant maximal à percevoir.