Comment acheter les actions PEA?

L’achat d’actions consiste à faire rentabiliser un capital pour faire grossir son patrimoine. Contrairement à l’opinion commune, l’investissement en bourse ne demande pas d’être d’abord riche. Il suffit de répondre aux conditions d’exigence, de disposer d’une somme minimale et de remplir certaines autres conditions.

Ouvrir un PEA

Tout contribuable domiciliant sa fiscalité en France, dispose du privilège d’ouverture d’un Plan d’Épargne en Action (PEA), dans une limitée de restriction prédéfinie. Par un intermédiaire ou auprès d’une banque, un PEA peut être ouvert à l’instar des autres comptes-titres. Avec une banque, votre PEA sera constitué d’un compte en espèce associé à un compte-titres.

A lire également : C'est quoi un warrant en bourse ?

En cas d’un PEA Assurance, on parlera d’un accord de contrat de capitalisation pour des unités de compte. Contrairement au compte-titre ordinaire, la limite du versement est bien connue à ce niveau : 150 000 € pour un PEA. Les jeunes peuvent verser un montant de 20 000 € au maximum et 300 000 € pour les couples pacsés.

Les titres éligibles à un PEA

A lire en complément : Comment jouer au trading ?

Le placement à titre PEA est restreint vers certains compte-titres. Ceux-ci sont notamment les certificats d’investissement et les actions déjà cotées. Tout de même, il y a les certificats provenant des mutuelles. Les titres de capital issus des sociétés corporatives sont restreints à un compte-titre PEA. Aussi, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) lui sont également fermées.

Lors de l’achat d’actions en PEA, sont également exclus les démembrements de titres et de droit, les parts appartenant aux SCI. La possibilité d’acheter des actions chez une société foncière est catégoriquement exclue. Les bons de souscription aussi sont écartés de même que les titres provenant d’une épargne salariale.

Les bonnes pratiques à observer

Avant d’effectuer votre placement en PEA, il faut bien s’assurer que cela réponde à vos objectifs et au budget dont vous disposez. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un investissement à long terme et que c’est parti pour dix ans environ. Cela dit, il importe donc peu que vous disposiez de fonds à tout moment ou non.

Aussi, les garanties avec cet investissement sont assez maigres, voire totalement inexistantes. Les fluctuations sur le marché boursier ne laissent personne indifférent. La probabilité de perte est élevée. Pour cela, l’idéal sera d’opter pour garder avec soi une épargne de côté comme précaution.

En effet, ces risques sont plus remarquables avec les titres des sociétés répondant aux conditions d’éligibilité au PEA MPE -ETI. Puisque la circulation des actions est malheureusement assez faible, les fluctuations du cours demeurent mouvementées : raison suffisante pour diversifier ses épargnes.