Véronique et Davina: Deux femmes aux parcours extraordinaires

Véronique et Davina : Deux femmes aux parcours extraordinaires

Si vous êtes un enfant des années 1960, vous devez connaître Véronique et Davina. Ces deux co-stars de Gym Tonic ont marqué les esprits entre 1982 et 1986. Mais quels sont leurs parcours et que sont-elles devenues ? Voici un article qui vous permettra de (re) découvrir ces stars des années 80.

L’histoire de Véronique et Davina

C’est en 1982 que commence l’aventure sportive de Véronique et Davina, sur Antenne 2. Cette expérience leur a bâti une notoriété grandissante, qui va faire de ces deux femmes des icônes du sport, particulièrement de l’aérobic. C’est à Paris qu’a eu lieu l’émission Gym Tonic durant 4 années, tous les dimanches matin. Cette émission a connu un franc succès et les deux présentatrices Véronique de Villèle et Davina Delor, de son vrai nom Martine Lahary, sont maintenant connues de toutes les générations.

A lire aussi : Quelle est l'origine de Vladimir Bboudnikoff ?

Leur histoire a débuté lorsque Véronique s’entraînait pour un concours de danse et qu’elle a demandé de l’aide à son amie Davina. À la suite de cette expérience et à la libération et à la démocratisation du sport féminin en France, les deux femmes choisissent d’ouvrir une salle de gym avec leurs tenues flashy et colorées pour affirmer un style sympathique loin de l’ambiance du culturisme du sport masculin.

À la base, les participants ne sont pas nombreux, mais ils sont rapidement des centaines à s’inscrire, en ayant comme seule consigne de créer des tenues colorées et flashy à l’aide de bandeaux, de guêtres et de tout autre accessoire coloré et original.

A découvrir également : Article 1134 du Code civil : explication de l'article de loi

Ce type de cours de sport pour femme a permis de montrer la place de la femme dans le sport en général et le démocratiser pour qu’il ne soit pas uniquement masculin.

Un reportage sur le pratique est ensuite créé, ce qui attire l’attention d’antenne 2, qui contacte les deux femmes pour mettre en place une émission hebdomadaire sur leur chaîne de télévision. Elles seront à la tête de la réalisation de cette émission Au niveau des audiences, l’émission cartonne et fait jusqu’à 12 millions de téléspectateurs par émission. 

Aujourd’hui, que sont devenues Véronique et Davina ?

L’émission Gym Tonic s’est arrêtée en 1986, et les deux femmes ont choisi des modes de vie particulièrement différents. En effet, Véronique de Villèle a choisi une vie proche du sport et dans le milieu associatif, notamment auprès de l’association Fondation pour la recherche Alzheimer. En 2011, elle est nommée chevalier de la légion d’honneur par Nicolas Sarkozy, pour ses activités sportives et ses actions auprès de diverses associations. Elle reste sous les feux des projecteurs en étant actrice, mais également auteure d’un livre autobiographique et un second sur le fitness. 

Quant à Davina, elle a choisi une vie loin des projecteurs et elle est devenue nonne Bouddhiste. Elle vit alors coupée du monde, auprès d’autres nonnes bouddhistes dans son monastère dans le Poitou. Elle a toujours été passionnée par le Bouddhisme et elle a rencontré le Dalaï Lama en 2003. D’après Véronique de Villèle, elle disait en interview que cette dernière lisait Bécassine lorsque Davina lisait le Dalaï-Lama. Davina s’appelle aujourd’hui Gelek Drölkar. Aujourd’hui, elle donne des stages de Bouddhisme et initie des volontaires à sa culture. 

Le mode de vie des nonnes bouddhistes ne lui permet pas de se rendre souvent à Paris, mais elle reste domiciliée en France malgré ses passages et Tibet pour apporter son aide aux enfants locaux.

Ces deux femmes ont été remarquées par leur dynamisme et leur nouveau programme proposé, qui était une première sur une chaîne de télévision française. Elles restent dans de l’art propice à la santé et au bien-être, que ce soit les leçons de sports toujours données par Véronique ou les stages de Bouddhisme partagés par Gelek.

Ces deux icônes des années 80 sont toujours en contact, même si le mode de vie de Gelek compliqué les relations, elles s’envoient des lettres et partagent leur quotidien si différent. Véronique de Villèle et Davina auront ouvert le monde du sport à la femme, une première en France, grâce à la réalisation de Gym Tonic.

Les secrets de leur succès : les méthodes d’entraînement de Véronique et Davina

Gym Tonic a connu un succès sans précédent dans les années 80, attirant des millions de téléspectateurs chaque semaine. La popularité de l’émission était en grande partie due à l’authenticité et à la passion de Véronique et Davina pour le fitness.

Les deux femmes ont créé leur propre méthode d’entraînement, basée sur la combinaison d’exercices cardiovasculaires et musculaires. Leur approche innovante consistait à utiliser le poids du corps plutôt que des équipements coûteux pour se renforcer et brûler des calories. Les séances étaient aussi rythmées par une musique entraînante qui encourageait les spectateurs à suivre les mouvements proposés.

Au-delà de leur méthode unique, ce sont leurs personnalités charismatiques qui ont fait la différence. Véronique était plus énergique et extravertie tandis que Davina avait un côté plus doux mais tout aussi motivant. Ensemble, elles ont su créer une dynamique positive lors de chaque émission.

Leur programme a été considéré comme révolutionnaire car il s’adressait spécifiquement aux femmes qui voulaient rester en forme sans avoir besoin d’une salle de sport ou d’un coach personnel coûteux. Il mettait aussi l’accent sur le plaisir que l’on peut retirer du sport plutôt que sur la performance purement physique.

Véronique et Davina ont continué à enseigner leurs méthodes même après la fin de Gym Tonic, avec notamment la commercialisation de leurs vidéos d’entraînement. Ces supports ont contribué à populariser leur approche du fitness et à la rendre accessible au plus grand nombre.

Le succès de Véronique et Davina résidait dans leur capacité à proposer une méthode innovante et adaptée aux femmes, ainsi que dans leur personnalité charismatique qui les a rendues populaires auprès de millions de téléspectateurs. Leur impact sur l’univers du fitness est indéniable, puisqu’elles ont inspiré des générations entières à maintenir une vie active tout en s’amusant.

L’héritage de Véronique et Davina : leur impact sur la culture physique en France

Véronique et Davina ont laissé une empreinte indélébile sur l’histoire de la culture physique en France. Leur méthode innovante a suscité un véritable engouement, à tel point qu’elle est encore enseignée aujourd’hui dans certaines salles de sport.

Leurs émissions Gym Tonic ont été diffusées pendant près de 10 ans, permettant ainsi d’éduquer des millions de téléspectateurs aux bienfaits du sport pour le corps et l’esprit. Les femmes tout particulièrement se sont senties concernées par ce programme, car il offrait un contenu spécialement conçu pour leur morphologie et leurs besoins.

Au-delà de leur méthodologie unique, Véronique et Davina ont aussi fait office d’exemples à suivre grâce à leur personnalité inspirante. Elles étaient dynamiques, souriantes, positives, mais surtout authentiques. Une image que les Français n’ont pas oubliée même après toutes ces années écoulées !

Aujourd’hui beaucoup d’autres programmes télévisuels consacrés au fitness ou encore aux Challenges Sportifs existent. Mais il ne faut pas oublier que c’est Véronique et Davina qui ont posé les bases du genre avec leur approche novatrice basée sur le plaisir plutôt que la souffrance !

Le duo a aussi contribué grandement à changer la notion traditionnelle associant le sport exclusivement aux performances physiques masculines pour remettre les femmes au centre des pratiques corporelles régulières. Effectivement depuis Gym Tonic, puis avec l’apparition des salles low-cost, on peut constater une réelle volonté de proposer des programmes sportifs à destination des femmes, mais pas que.

L’héritage laissé par Véronique et Davina est immense. Elles ont non seulement fait bouger les Français, mais ont aussi cassé les stéréotypes associés au genre féminin dans le domaine du sport. Leur impact sur la culture physique en France ne peut être minimisé : elles ont inspiré une multitude de personnes et leur nom restera gravé dans les mémoires comme celles qui ont apporté au fitness un vent nouveau d’audace et de modernité.